croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Financement de la protection sociale

Sécurité sociale universelle : un débat mystificateur

28 février 2017

Jean-Philippe Milésy, animateur du réseau Rencontres sociales publie une tribune dans « L’Humanité » sur le débat concernant une « Sécurité sociale universelle ». Pour ce défenseur de l’économie sociale et solidaire, cette proposition « attirante » provoque « une grande confusion autour de la question fondamentale de la santé ».

La Sécurité sociale universelle : une proposition qui peut paraître attirante à l’heure du débat présidentiel. Mais pour Jean-Philippe Milésy, animateur du réseau Rencontres sociales, c’est un « débat mystificateur qui s’ouvre ».

« Nous ne pouvons accepter un débat biaisé autour de propositions qui pour être attirantes déplacent en fait le débat de fond sur la santé », écrit-t-il dans une tribune publiée le 7 février dernier dans « L’Humanité ».

« La confusion est de réduire la question de la santé en France à la seule gestion financière d’un système qui demeurerait inchangé.» Pour ce défenseur de l’économie sociale et solidaire (ESS), cette proposition « libéralo-compatible » de Martin Hirsch et Didier Tabuteau et l’approche schématique de la France Insoumise et d’autres forces politiques se rejoignent dans « une vision comptable ou administrée de la santé ».

Pour l’auteur, leur vision d’une Sécu universelle ne prend pas en compte ce qu’elle implique « comme changements aussi fondamentaux qu’urgents ». Elle repose sur un amalgame qui est fait, « à dessein », « entre les complémentaires considérées comme un ensemble indifférencié », sans distinction aucune entre les acteurs lucratifs et non-lucratifs.