croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Accès aux soins

Le conventionnement mutualiste, un des outils pour faciliter l’accès aux soins

15 février 2017

Le conventionnement mutualiste est un des leviers pour faciliter l'accès aux soins. Pour aller plus loin, il faudrait également limiter les dépassements d'honoraires, développer les réseaux de soins, et financer les actes de télémédecine au même titre que les actes conventionnels.

Le conventionnement mutualiste, aujourd’hui remis en question, reste un levier important pour faciliter l’accès aux soins. Les négociations menées en région ont permis de freiner l’augmentation des tarifs en établissement, et donc de maîtriser le reste à charge des patients.

« Pour autant, il devient de plus en plus difficile de peser sur les négociations. »

Le périmètre actuel du conventionnement mutualiste ne suffit plus. Pour reprendre la main, et pouvoir peser plus fort sur les négociations, il pourrait être revu, en portant par exemple sur les  dépassements d’honoraires.
Les réseaux de soin, également abordées sous le prisme du maintien de l’autonomie, sont bien évidemment un levier pour permettre à tous de se soigner. Leur développement permettrait de garantir une couverture géographique sans zones blanches.
Enfin, le financement des actes de télémédecine, au même titre que les actes pratiqués de visu, pourrait aussi faciliter l’accès aux soins.

Marie Yeu
Directrice de la Mutualité Française Bretagne