croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Santé du futur

Comment le Big Data va révolutionner le secteur de la santé

29 novembre 2016

En quoi le Big data va-t-il révolutionner le secteur de la santé ? Qu’est-ce qu’on entend par « dataification » et « plateformisation » de la santé ? Quelles sont ses applications concrètes, dans la recherche clinique, la gestion du risque ou le profilage prédictif des patients et des maladies ? Les Echos présentent les évolutions à attendre.

Faut-il avoir peur du #Bigdata dans le domaine de la santé ? Dans ce secteur, le marché de la donnée est actuellement estimé à moins de 10 milliards de dollars au niveau mondial, soit environ 9 milliards d’euros. Il devrait progresser à un rythme soutenu dans les années à venir puisque l’on estime que le volume des données de santé devrait être multiplié par 50 d’ici 2020. Une croissance portée par l’étude du génome, l’informatisation des dossiers patients, et surtout l’explosion attendue des objets et des dispositifs médicaux connectés.

Si l’on sait aujourd’hui collecter ces données, l’enjeu réside dans leur traitement et leur analyse pour répondre aux grands défis économiques de ce secteur : améliorer la productivité de la recherche médicale, renforcer la sécurité sanitaire et améliorer l’efficience des soins.

Le législateur se fixe comme cap de faire évoluer le cadre juridique pour permettre une véritable ouverture des données de santé, tout en protégeant les droits individuels. Au niveau national, la loi du 26 janvier 2016 est venue intégrer la notion d’Open Data. A cette loi s’est ajouté le Règlement européen du 14 avril 2016, qui pose un cadre uniforme et identique sur la protection des données pour l’ensemble du territoire de l’Union.

Lire l’article intégral : Les Echos

 

Partager sur les réseaux sociaux